Navigation

Café du Mondial #10 : c'est qui les meilleurs ?

Le 24.07.2018 par Gilf67

Évidemment, c'est les Bleus ! En battant la Croatie 4-2 en finale de la Coupe du Monde 2018, ces Bleus là ont pris place dans l'Histoire... et dans nos coeurs !

Le jour de gloire est arrivé. 20 ans après la bande à Deschamps, c'est de nouveau cet homme qui a porté les Bleus jusqu'au sacre. C'est tellement beau, tellement fort. Plus question de goût amer ; savourons le dessert comme il se doit. 

Champions du monde !

2 étoiles projetées sur l'Arc de Triomphe

On pourrait dire que tout a commencé le 16 juin 2018 face à l'Australie. On pourrait aussi dire que tout a commencé le 17 mai 2018 sur TF1, lors de l'annonce de la liste. Mais la réalité est plus lointaine, plus complexe, plus merveilleuse : tout a commencé en 2012, lorsque Deschamps a pris les rênes de la sélection. À l'époque, les Bleus avaient une image déplorable. Ils étaient à des années lumières de France 98, tant au niveau du talent que de la mentalité et des émotions offertes au peuple français. La tâche était immense, l'étoile brodée sur la poitrine des français devenait terne. Il fallait la faire briller à nouveau.

En 2014, 2 ans après sa prise de fonction, les Bleus ont atteint les quarts de la Coupe du Monde au Brésil. Attachants, prometteurs, ils ont réussi à redorer le blason français. 2 ans plus tard, l'Euro 2016 en France était une occasion rêvée pour gagner à nouveau. Malheureusement, le Portugal a tout gâché en finale, au Stade... de France. Tout gâché, vraiment ? Pas tout à fait. Les Bleus nous avaient fait rêver, et avaient montré leur talent en atteignant la finale du championnat d'Europe. Mais la France n'a pas gagné, et Didier Deschamps est un gagneur. Il a alors lancé la campagne de Russie, se passant de Benzema, appelant les jeunes Mbappé, Dembélé, Hernandez, Pavard... Il a construit un groupe en même temps qu'une équipe. Il a été critiqué. Mais il a mené les Bleus au titre ce 15 juillet 2018. Et ça, c'est incroyable !  

Deschamps fêté par ses joueurs

Une finale délicate... mais qui s'en soucie ?

Attardons nous un peu sur le match. Les Bleus ont certainement fait leur moins bonne performance de la phase à élimination directe, surtout lors de leur première mi-temps ratée. Les Croates ont fait le jeu mais surtout, les Français ont produit énormément de déchet technique. Le 2-1 à la pause est un petit miracle ! La deuxième période fût meilleure, car les Bleus ont misé sur leur physique malgré la qualité du jeu croate. Et finalement, la Croatie a craqué et le talent bleu s'est transformé en efficacité chirurgicale, avec une victoire 4-2 dont on se souviendra toute notre vie. Le jeu n'a pas été magnifique, mais la défense bleue a été intraitable, on a vu 4 buts français, et le groupe France 2018 a tout donné : c'est tout simplement la patte Deschamps. On peut ne pas spécialement aimer, on peut critiquer... mais on ne peut rien reprocher : les Bleus de 2018 coachés par DD sont champions du monde à vie. Oui, cette finale était délicate, oui les Bleus n'ont pas été excellents sur ce match, oui les critiques n'ont pas été toutes infondées pendant et avant cette compétition, mais on s'en fout : la deuxième étoile, le trophée, c'est tout ce qui compte !

Célébration but des Bleus

Nos Gones sur le toit du monde

Ce qui est exceptionnel vu de Lyon, c'est aussi la présence de trois joueurs formés à l'OL, plus un ancien cadre de l'équipe, parmi les 23 champions. Tolisso, Fekir, Umtiti, et l'ancien portier lyonnais Lloris, sont à eux 4 la preuve que la formation (et l'institution) lyonnaise est certainement la meilleure du monde. Et dire que Griezmann a failli passer par Lyon aussi ! C'est tout le football français et la formation frenchie qui est à l'honneur, et Lyon a largement participé à ce succès. Le clubisme peut paraître ridicule lorsque la sélection nationale est championne. Mais c'est tout de même une fierté.

Fekir et la coupe

Un merci étoilé

Cette deuxième étoile est superbe. Elle est plus forte que les critiques, plus forte que les hommes, plus forte que tout aspect matériel : c'est un symbole qui restera gravé, pour rappeler que l'équipe de France 2018 est entrée dans l'Histoire. Les magnifiques images auxquelles on a eu droit aux Champs-Élysées à Paris, Place Bellecour à Lyon... mais aussi celles qu'on ne verra jamais, dans les bars, les salons, les petites fanzones partout en France, font tellement de bien au moral, tellement de bien à la France, et sont à jamais imprimées dans le grand ouvrage du Football. C'est d'ailleurs tellement plus que du football, tellement plus que des "millionnaires qui tapent dans un ballon", tellement plus que du sport. C'est de la joie, de la folie, de la fierté, mais aussi un symbole pour la France et le Monde. 

C'est tout simplement magique. Merci les Bleus !

La remise du trophée

Merci à tous d'avoir suivi le Café du Mondial, pour cette épopée bleue au pays des tsars. Cette série restera particulièrement gravée dans l'Histoire du Café du Commerce OL !

Vos réactions via #CafeDuMondial :

À propos de l'auteur

Cet article a été rédigé par Gilf67, membre du Café du Commerce OL.